C’est lors d’une conversation sur l’oreiller que j’ai évoqué avec Sensei mon besoin de mise à plat du « contrat » qui N/nous lie l’Un à l’autre. Il m’a bien fait remarquer que mise à plat n’est peut être pas le bon terme, je suis moins douée que Lui pour trouver les mots justes.

L’arrivée de l’enfant a bouleversé beaucoup de choses dans la manière dont N/nous vivons ensemble. N/nous ne sommes pas les premiers ni les derniers à vivre pareil aventure, constatant avec plaisir que l’enfant prend presque toute la place et devant ménager, aménager, N/notre relation en fonction de cela.
Sensei m’a transmis le lien d’une conversation  entre salomé, l’auteur de ce livre remarquable « soumise » et les participants au site cercleO.