Il y a quelques mois, mon statut est devenu celui d’une esclave purement domestique pendant environ un mois. Cela faisait partie du noviciat et c’était à ce moment-là un changement nécessaire pour évoluer. 
La suite a été ponctuée d’une évolution plus que visible. j’étais devenue sans attentes et ressentait plein de gratitude dès que mon Maître m’offrait de l’attention pour un moment de dressage ou pour m’utiliser sexuellement. De plus, j’étais d’une stabilité émotionnelle apaisante.

Après cela, le temps a passé et Maître a repris pour principe de me dresser le plus souvent possible. Au commencement de mon nouvel emploi, se voir est devenu régulier et non systématique. N/nous ne vivons plus ensemble et ce n’est pas mieux ou moins bien. C’est une évolution qui fait partie de la vie et ça m’aide dans l’apprentissage de la patience. De plus, cela me permet de prendre du temps seule pour moi à souffler.

Mais il y a quelques jours, ErosPower a eu pour inspiration de me frustrer sexuellement pendant 10 jours. Plus précisément m’interdire la jouissance, me rendre folle de désir par Ses paroles et le moindre geste et continuer de m’utiliser sexuellement. Alors honnêtement cette période m’aurait beaucoup plus apporté si je l’avais pleinement accepté.
Évidemment, j’ai obéi en tout point et je suis restée plutôt ouverte avec SENSEÏ mais en moi même, je trouvais tout un tas de raisons pour lesquelles IL avait tort de faire ça et par ces pensées-là, je n’étais pas dans l’acceptation.

Au bout de 10 jours, j’étais suppliante avec SENSEÏ pour qu’il me fasse jouir et en même temps cela me rendait frétillante et un simple passage de Sa main sur mon ventre me tordait de plaisir… je ne me reconnaissais plus et IL aimait ça. IL m’a fait jouir plusieurs fois … Tout d’abord avec Ses mains, me rendant fontaine et me faisant crier de plaisir puis avec le womanizer qui ne cesse de monter dans l’échelle de mon cœur a chaque utilisation :$ …

Cette période m’a montré que même si dans N/ notre relation, les choses semblent aller bien que les règles reçues il y a quelque temps sont assimilées, je ne dois pas oublier ma nature. je ne suis qu’une esclave et Il contrôle toute ma vie. je ne peux rien décider sans Lui, ma liberté est Sa liberté de me contrôler. Jouir c’est servir, mais il y a tant de façon de servir… je n’ai juste qu’à obéir pour Lui faire plaisir, accepter chaque chose demandée puis le remercier du plus profond de ma sincérité …

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Esclavelina,

    Magnifique témoignage rempli de sincérité.
    L’éducation de Maître Senseï est toujours agréable à découvrir.

    Au plaisir de vous lire à nouveau,
    Louis

    • Bonjour Monsieur,

      je Vous remercie de Votre commentaire. En effet, j’écris avec sincérité ce que je pense et vis et je n’ai pas honte ou pas peur de dire clairement quand l’acte ne me plait pas.

      je Lui ai donné mon consentement pour Le servir et Lui obéir selon Ses désirs et seul Sa satisfaction compte. j’ai des émotions mais aucun pouvoir de décision 🙂

      Au plaisir de Vous relire en commentaire Monsieur
      esclave lina

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here